Véhicules électriques :
    Transportons-nous dans le futur

    Emblème de notre future mobilité, la voiture électrique est l’un des projets les plus prometteurs. Mais elle a aussi une responsabilité à assumer en privilégiant l’utilisation d’énergies renouvelables !

    Véhicules électriques
    Les défis

    Les défis :

    Les véhicules alimentés uniquement en électricité consomment trois à quatre fois moins d’énergie finale que les véhicules traditionnels à carburant.

    Ils permettent la réduction de la dépendance aux produits pétroliers, des émissions de gaz à effet de serre et l’amélioration de la qualité de l’air. Sur notre île, les courtes distances sont idéales pour la voiture électrique, d’une autonomie moyenne supérieure à 200 km à pleine recharge.

    Mais rouler électrique représente un challenge réalisable, qui pour ce faire, devra :

    Solution de recharge

    Privilégier les solutions de recharge de véhicules électriques qui limitent l’utilisation des énergies fossiles dans la production d'électricité.

    Système d'alimentation

    Développer des systèmes d’alimentation spécifiques :
    stockage d’énergie, bornes de recharge intelligentes...

    Filière de récupération

    Mettre en place une filière de récupération / stockage / traitement des batteries usagées.

    Mutualiser la recharge

    Prioriser à court terme l’électrique pour l’auto-partage et les flottes des entreprises et des collectivités, pour mutualiser la recharge solaire des véhicules électriques.

    Aujourd'hui... et demain ?

    Rouler au renouvelable

    Actuellement un véhicule électrique rechargé sur le réseau consomme une quantité d’énergie fossile sensiblement équivalente à un véhicule thermique de même catégorie*. Dans ces conditions l’introduction massive de véhicules électriques ne permettra pas de faire baisser les émissions de gaz à effet de serre… ni les embouteillages.

    Cependant, elle contribue à baisser significativement la pollution dans les centres urbains.

    L’avenir de la voiture électrique en Martinique passe bien par le développement des rechargements 100% énergies renouvelables, notamment solaire !

    * PPE 972

    L’ADEME, associée aux membres du PTME 1 lance une étude spécifique au déploiement local du véhicule électrique et étudie l’impact des systèmes de recharge sur les réseaux électriques. L’ambition est de mettre en place 240 bornes de recharge solaire à l’horizon 2023.

    Le SMEM élabore le schéma directeur du déploiement des bornes de recharge sur l’ensemble du territoire martiniquais. Il accompagne les communes dans l’acquisition et l’installation de ces bornes.

    L’ADEME développe également des solutions individuelles solaires comme « My power M », une ombrière solaire intelligente reliée par Smart Grid et testée avec succès au Marin.

    EDF Martinique installe plusieurs bornes de recharges associées à une production solaire par ombrière ou smartgrid.

    Ombrières : solutions lumineuses !

    Ombrières

    Les ombrières permettent de rentabiliser des surfaces inexploitées pour produire de l’énergie solaire.

    L’ombrière solaire est une structure couverte de panneaux photovoltaïques qui fournissent l’électricité au véhicule électrique. L’énergie renouvelable produite peut aussi être distribuée dans le réseau ou raccordée à un bâtiment. L’ombrière protège aussi le véhicule de la lumière, de la chaleur ou des intempéries.

    Les possibilités d’implantation ne manquent pas : parkings, aéroports, centres commerciaux, ensembles résidentiels et maisons individuelles…

    Vers l'électrique

    La France et le monde roulent vers l'électrique

    D'importants bonus financiers sont mis en place pour encourager le passage à la voiture électrique :

    le Ministre de la transition écologique Nicolas Hulot a annoncé que le bonus voiture électrique de 6000 euros sera maintenu en 2018 avec des conditions sans doute similaires au système actuel, soit une aide limitée à 27 % du prix d’achat. Il continuera également de s’appliquer aux utilitaires légers.
    Le montant de la prime de la conversion sera réduit à 2500 € au lieu des 4000 € actuels et s’appliquera en cas de mise à la casse d’un véhicule essence d’avant 1997 ou d’un diesel antérieur à 2001. Dans ce cas, le montant global de la prime gouvernementale sera de 8500 € au lieu de 10.000 euros aujourd’hui.

    Territoires ultramarins

    D'autres territoires ultramarins ont misé aussi sur le soutien à la voiture électrique comme la Polynésie française ou à la Réunion qui a exempté de taxe les voitures électriques.

    En 2016, plus de 2 millions de véhicules électriques circulaient dans le monde. Cela ne représente que 0,2% du parc mondial mais le marché est en pleine explosion !
    Les constructeurs prévoient entre 9 et 20 millions de voitures électriques d’ici 2020 et entre 40 et 70 millions en 2025 !

    Voitures électriques

    Dans le monde, 10 pays concentrent 95% des ventes de voitures électriques : la Chine et les Etats-Unis pour près de la moitié, le Japon, le Canada, la Norvège, le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Suède pour l'autre moitié.

    Quelques sites utiles pour en savoir plus :