Transports en commun
    Mobilité pour tous !

    Saviez-vous qu’un trajet en bus consomme 3 fois moins d’énergie qu’en voiture ? Emprunter un mode alternatif pour se déplacer est toujours plus avantageux sur le plan énergétique. Pour y parvenir, l’optimisation des différents modes de déplacement (multi-modal) passe par une offre structurée de transports en commun en Martinique.

    Transports en commun
    Les défis

    Les défis :

    Moins de voitures dans notre futur

    Améliorer l’offre de transports en commun multi-modaux sur tout le territoire martiniquais, la rendre plus lisible et mieux adaptée, avec à l’horizon 2023 une part des transports en commun de 25 %, soit 5 000 à 10 000 nouveaux abonnés par an*.
    * objectif PPE Martinique

    Aujourd'hui... et demain ?

    Des transports en commun à restructurer

    • Des services de transports en communs peu coordonnés sur le territoire.
    • Un réseau de taxis collectifs indépendants.
    • Des zones rurales peu ou mal desservies.
    • Un transport maritime trans-baies en développement.

    Des services en développement

    Un organisme unique Martinique Transport qui structura l’ensemble des transports communs de la Martinique sur tout le territoire

    Le TCSP et ses bus à haut niveau de service vont renforcer la liaison Fort-de-France-Lamentin-Ducos dans un premier temps et drainer les flux importants dans le centre de l’île. Puis des extensions Schoelcher, Robert et Sainte-Luce dans un second temps.

    L’organisation des taxi collectifs harmonisée avec les points du TCSP

    La restructuration des réseaux existants autour de l’axe du TCSP :

    Transition énergétique et transports publics : moins d'énergie, moins de CO2

    Depuis la loi sur la transition énergétique, les opérateurs de transport et les autorités organisatrices doivent renouveler intégralement leur parc d'autobus et d'autocars en véhicules à faibles émissions à partir de 2025 !

    Transports publics propres : un élan mondial

    Motivés par la COP 21, de plus en plus d’états poursuivent leur politique de transports publics à faible consommation d’énergie.

    En France hexagonale le nombre de villes ayant recours aux transports électriques se multiplie. À Paris, un premier bus électrique de 12 mètres circule depuis juin 2016 sur la ligne 341, la RATP ayant comme objectif de convertir 80% de sa flotte à l’électrique en 2025.

    Transports publics plus propres

    Journée du transport public :
    Le rendez-vous mobilité

    La Journée du transport public s’inscrit dans le cadre de la Semaine européenne de la mobilité.
    Cette opération d’ampleur nationale a pour objectif de valoriser les transports de proximité
    auprès du grand public pour encourager le changement de comportement.
    Toutes les informations sur le site journeedutransportpublic.fr