Mobilité

    Mobilité sans carbone
    sur la bonne voie !

    En 2105, les transports consomment 61% de l'énergie produite. Notre transition énergétique devra bel et bien passer par la révolution de notre mobilité et le développement du transport "zéro carbone" !

    Mobilité
    Le défi

    Le défi :

    Transformer nos modes et nos habitudes de transport

    Pour parvenir à une mobilité multimodale apaisée, partagée et responsable, en s’appuyant sur deux leviers : les transports en commun et les véhicules électriques bien sûr, mais en favorisant la recharge à partir de sources renouvelables.

    Aujourd'hui... et demain ?

    Des axes routiers saturés

    et un faible taux d’occupation des véhicules (actuellement 1,43)

    Le TCSP qui s’articule autour de deux lignes

    Mahault / Pointe Simon et Carrère / Pointe Simon

    Des services de transports en commun (bus)

    dans chacune des communautés de communes, et des taxis collectifs

    Une Autorité unique Organisatrice des Transports

    depuis septembre 2017

    Et demain ?

    • Augmentation du taux d’occupation des véhicules particuliers à 1,6 en 2023.
    • La part des transports en commun de 25% (soit 5 000 à 10 000 abonnés de plus par an) notamment avec le TCSP.
    • Entre 5 000 et 10 000 salariés par an formés à l’éco-conduite dans les services de l’État et les collectivités locales.
    • Sensibilisation des acheteurs de véhicule électrique aux modalités de recharge responsables : le véhicule électrique, oui mais solaire !
    • Développement du télétravail.
    • Généralisation des plans de déplacements inter-entreprises.
    • Promotion du covoiturage.

    Mobilité électrique

    Avec les solutions de recharge s'appuyant sur les énergies renouvelables, les véhicules électriques s’inscrivent déjà dans la future mobilité des entreprises comme des particuliers.

    Dans les prochaines années, le déploiement des véhicules électriques permettra de rendre notre île plus propre et moins dépendante des énergies fossiles.

    Et ma mobilité à moi ?

    Changer ses habitudes de déplacement ?
    C’est bien sûr possible avec des solutions déjà à portée de volant !

    Mobilité

    Eco-conduite, covoiturage, voiture partagée, transports en commun multimodaux participent fortement aux réductions d’émissions de CO2.

    Mobilité

    Les nouvelles technologies autorisent toutes les solutions qui réduisent nos déplacements quotidiens : télétravail, courses à distance ou groupées, mais aussi applications et réseaux facilitant le partage et la nouvelle mobilité citoyenne.

    Mobilité

    Enfin, l’achat d’un véhicule neuf dans les prochaines années imposera à chacun de se poser la question du choix d’un véhicule traditionnel ou d’un véhicule électrique 100% solaire.

    Bougeons mieux !

    Le budget des ménages martiniquais consacré à leurs véhicules automobiles est supérieur de 28% à celui des ménages de la France hexagonale ! Il existe pourtant des voies alternatives au tout-voiture :

    Télétravail

    Le télétravail

    apporte plus d’autonomie, plus de flexibilité, réduit les déplacements.

    Auto-partageons

    Auto-partageons !

    Une voiture particulière n’est utilisée en moyenne que 5% de son temps ! Et si on partageait ? Voitures en libre-service 24/24, services d’autopartage entre particuliers.

    Éco-bonne conduite

    Éco-bonne conduite

    Gestes simples, réflexes économiques, conduite apaisée constituent les clefs d’une conduite écologique et responsable.

    Covoiturons

    Covoiturons heureux !

    Partage des trajets et les frais, réduction des encombrements et des émissions de CO2 : des bénéfices tant pour le propriétaire que pour les passagers !

    Mobilité

    Entreprises : mobiles et partenaires

    Depuis 2015 la Loi de Transition énergétique pour la Croissance verte fixe des objectifs ambitieux pour les entreprises, avec le Plan de Mobilité des Entreprises.
    L’ADEME accompagne techniquement les entreprises désireuses de rationaliser les déplacements des salariés, des fournisseurs et des clients.

    Les marchandises aussi

    Les entreprises du secteur de la grande distribution doivent établir «un programme d’actions pour réduire les émissions du transport des marchandises qu’ils commercialisent». Ces mesures doivent permettre de réduire leurs émissions de 10% d’ici 2020 (par rapport à 2010) et de 20% d’ici 2025.

    Semaine européenne de la mobilité

    Pour influencer de manière durable la résolution des problèmes de mobilité et de transports urbains et améliorer la santé et la qualité de vie des européens… et des ultramarins. Rendez-vous en septembre prochain !