Énergies renouvelables
    Quelles ressources pour notre île ?

    Elles sont partout autour de nous. Issues du soleil, du vent, de la chaleur du sol, du bois, de l’eau, de la mer, les énergies dites renouvelables n’engendrent pas ou peu d’émissions polluantes, par rapport aux énergies fossiles (notamment le pétrole) en voie de raréfaction.

    Énergies renouvelables

    Le défi :

    Les énergies renouvelables sont pour certaines intermittentes (le soleil, le vent) et d’autres continues (géothermie, biomasse, hydraulique…)

    Énergies renouvelables

    Elles doivent s’intégrer dans le réseau électrique sans perturber son équilibre

    La solution passe par le développement de stockage d’électricité issue des EnR pour l’injecter dans le réseau et ainsi garantir une distribution permanente en énergie.
    Selon la loi de Transition Énergétique, nous devrons exploiter les nouvelles filières pour atteindre 50% d’énergies renouvelables dans notre mix énergétique en 2020, 100% en 2030.

    Énergies renouvelables dans notre mix énergétique :

    en 2020

    50%

    en 2030

    100%

    Aujourd'hui... et demain ?

    76% Énergies fossiles
    24% énergies renouvelables

    Des filières pleines d’énergie !

    En 2019,  76% de notre électricité est produite à partir d’énergies fossiles, 24% à partir d’énergies renouvelables. Depuis le lancement de la production d’énergie à base de biomasse et la mise en service du parc éolien de Grand Rivière fin 2018, la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique martiniquais est passée de 7% en 2018 à 24% en 2019.

    Les énergies renouvelables stables

    Usine d’incinération des ordures ménagères UIOM de Fort-de-France : puissance électrique potentielle de 7 MW. Elle est considérée comme renouvelable même si à terme nous devons réduire nos déchets !

    La centrale Albioma Galion 2 de Trinité produit de l’énergie à base de biomasse avec 40 MW de puissance installée qui permet de couvrir environ 15 % des besoins électriques de la Martinique.  Elle est la première centrale de cogénération 100 % biomasse de la Caraïbe.

    Les énergies renouvelables intermittentes

    Le parc solaire comprend 1010 installations photovoltaïques reliées, d’une capacité de 62,5 MW.

    La puissance installée en éolien représente 5% de la production globale. Compte tenu de la topographie de l’île, les plateaux du nord atlantique et des plaines du sud sont les sites les plus appropriés au développement du parc éolien martiniquais.

    Les installations se répartissent entre deux parcs éoliens :

    • Morne-Carrière au Vauclin inauguré en 2005 : 1,1 MW, 1 % de la consommation d’électricité à la Martinique.
    • Grand Rivière Eolien Stockage Service (GRESS) : 7 éoliennes d’une puissance installée de 14MW avec un système de stockage d’électricité de 5,3 MWh, permettant de lisser la production et de faire face à l’intermittence du vent.

    Renouveler l'avenir

    La diversité des ressources accessibles en Martinique devra nous aider à atteindre l’objectif ambitieux de 50% d’énergies renouvelables dans notre mix énergétique en 2020, 100% en 2030.

    • Développement de la part du solaire : 150 MW en 2023.
    • Des sites géothermiques au Lamentin, près de la Montagne Pelée et surtout aux Anses d’Arlet (potentiel à déterminer) sont en cours d’exploration.